Vous êtes ici :   Cité des paysages  >    La colline de Sion-Vaudémont  >  Formation de la colline

Formation de la colline

Les ères géologiques, repère dans le temps

A l'époque du TRIAS : la mer s'installe

A partir du Trias, il y a plus de 220 millions d’années, la mer s’installe progressivement dans la région. Elle y reste pendant près de 200 millions d’années et se retire définitivement de la Lorraine à la fin du Crétacé, 65 millions d’années avant notre ère.

A l'époque du JURASSIQUE : Les couches sédimentaires se forment

A la période du jurassique, la mer est peuplée d’organismes vivants. Les particules fines provenant de l’érosion de roches et de coquilles d’animaux marins sont transportées par les tempêtes et les courants. Ces sédiments s’accumulent et se transforment en roches. Des restes d’organismes marins, comme les encrines, y sont fossilisés.

A l'époque du TERTIAIRE : L’épaisseur des roches sédimentaires est importante

Une succession de couches alternativement dures et tendres s’est formée sur plus de 2000 mètres d’épaisseur.La formation de la chaîne alpine provoque des bouleversements tectoniques.
Elle se traduit, dans notre région, par une inclinaison des couches sédimentaires. Les variations climatiques, en particulier les alternances de gel et dégel, transforment le relief. Les rivières creusent les vallées. Les couches tendres sont plus profondément décapées. La colline de Sion se détache de la côte de Moselle.

A l'époque du QUATERNAIRE : Le relief de côte est en place

La succession de plaines et de «côtes» est caractéristique de nos paysages lorrains.
La colline de Sion est une butte témoin détachée au cours des siècles de la côte de Moselle.

Profil de la côte de Moselle - L.Nori et A.Festor-Subtil

Recherche